Adaptation du suivi médical pour les mécaniciens et opérateurs de contrôle technique

L’arrêté du 3 mai 2021 complète la liste des substances, mélanges et procédés cancérogènes au sens du code du travail, en y ajoutant :

  • les travaux entraînant une exposition cutanée à des huiles minérales qui ont été auparavant utilisées dans des moteurs à combustion interne pour lubrifier et refroidir les pièces mobiles du moteur (huiles usagées) ;
  • les travaux exposant aux émissions d’échappement de moteurs Diesel.

Ainsi, les mécaniciens ou opérateurs de contrôle technique doivent désormais bénéficier d’un suivi individuel renforcé (SIR) avec examen médical d’aptitude à l’embauche.

Un suivi individuel renforcé implique une visite dans le service de santé au travail tous les 2 ans.

publié le 08/07/2021