La santé auditive au travail

© freepik

Du 23 au 28 octobre, c’est la semaine de la santé auditive au travail, organisée par L’association JNA (Journée Nationale de l’Audition). Cet événement est l’occasion de faire le point sur le risque professionnel que représente le bruit …  et pourquoi pas de décider d’engager une démarche de prévention efficace ?

Le bruit au travail représente un véritable risque professionnel qui peut avoir des conséquences sur la santé : fatigue ou perte auditive, élévation durable de la tension artérielle, infarctus du myocarde, nervosité, vertiges, irritation, troubles digestifs et du sommeil…

Une mauvaise gestion du bruit a des conséquences non négligeables sur la santé des salariés et donc sur celle de l’entreprise. C’est pourquoi il est important de mettre en place une démarche de prévention adaptée.

Prévention du risque bruit : les gains pour l’entreprise

Gains de performance

Il ne suffit pas simplement de respecter la réglementation et ses seuils d’exposition au bruit. Une exposition sonore continue génère une fatigue auditive, qui entraîne des difficultés de compréhension et de concentration. A terme, l’entreprise est confrontée à une baisse de performance. Effectuer des travaux de réduction des bruits à la source est finalement moins coûteux que ces pertes de performance. Le retour sur investissement est rapide.

Gains de bien-être

La perte de l’audition est évolutive et naturelle avec l’avancée en âge. Il est important de prendre en compte le vieillissement de la population au travail qui est inéluctable.

Gains d’image et de dialogue social

Le bruit génère des tensions humaines. Sa gestion est source de tensions sociales et d’incompréhension. Bien souvent les acteurs de l’entreprise sont démunis face à ce qui leur apparaît comme un chantier colossal et coûteux.
La prise en compte de la santé auditive offre une nouvelle opportunité d’axe de dialogue social, d’apaisement. L’entreprise qui se soucie du bien-être auditif de ses salariés véhicule une bonne image d’elle-même.

Votre service de santé au travail vous accompagne

L’ASTE a mis en place plusieurs dispositifs pour permettre à ses adhérents d’agir sur le risque bruit.

Le suivi individuel des salariés

Depuis le décret de modernisation de la médecine du travail de décembre 2016, les salariés exposés au bruit ne bénéficient plus comme avant d’une surveillance médicale renforcée.

Ils sont donc vus par les médecins du travail et/ou infirmières lors de visite d’information et de prévention (VIP) tous les 3 à 5 ans selon les cas.

Lors de ces moments privilégiés avec les professionnels de l’équipe médicale, un dépliant de prévention leur est remis. Il explique les risques, la réglementation et les outils de prévention contre le bruit.

Vous êtes adhérent ? Ce dépliant est disponible en téléchargement dans votre espace sécurisé.

 

 

 

Les interventions de métrologie en entreprise

L’ASTE vous invite à solliciter ses métrologues pour réaliser une étude complète du bruit dans votre entreprise. Le métrologue se déplace dans vos locaux pour réaliser des mesures dosimétriques afin de connaître l’exposition journalière au bruit de vos salariés, mais également pour faire des mesures sonométriques afin d’établir la cartographie bruit de votre entreprise. A partir des résultats, le préventeur vous propose des pistes pour réduire le risque mais également des conseils pour se protéger du bruit.

Les actions de sensibilisation des salariés

Le code du travail (article R4436-1) prévoit que lorsque les salariés sont exposés sur leur lieu de travail à un niveau sonore supérieur ou égal à 80 décibels de moyenne sur une journée de travail de 8 heures, l’employeur doit veiller à ce que les salariés reçoivent des informations et une formation sur le risque bruit. Un métrologue de l’ASTE peut se déplacer dans vos locaux pour dispenser une formation sensibilisation de votre personnel au risque Bruit.

Les objectifs des formations au risque Bruit :

  • Sensibiliser les salariés
  • Informer les salariés sur l’origine et les conséquences du bruit sur la santé
  • Identifier les machines, les outils et les activités de l’entreprise qui exposent les salariés au bruit
  • Obtenir l’adhésion des salariés pour essayer de réduire le bruit dans l’entreprise et de se protéger contre le bruit.

Une sensibilisation dure 45 minutes.

Les ateliers prévention destinés aux employeurs

Depuis le début de l’année 2017, l’ASTE propose à ses adhérents des ateliers de prévention destinés aux chefs d’entreprise, responsables de service, chargés de prévention, membres des CHSCT ou délégués du personnel.

Ces séances collectives animées par nos préventeurs sont l’occasion d’échanger avec d’autres employeurs et d’être accompagnés par des professionnels sur des problématiques rencontrées dans votre entreprise. Des outils et des méthodes efficaces vous sont proposés.

L’un de ces ateliers est consacré à la prévention du risque bruit.

Accompagnement dans vos projets de conception

Un local de travail bien pensé dès le départ permettra la réduction de l’ambiance sonore dans votre entreprise. Notre équipe de métrologues vous accompagne pour vos projets de conception, d’aménagement, etc.

publié le 19/10/2017