Maintien en emploi

Tout salarié peut être confronté au cours de sa carrière professionnelle à une situation à risque d’inaptitude médicale qui peut constituer une menace pour son emploi. C’est ce qu’on appelle le risque de désinsertion professionnelle.

 

Pour prévenir ce risque, l’ASTE accompagne :

  • les salariés en difficultés pour les aider à rester dans une dynamique d’emploi malgré la maladie et/ou le handicap
  • les employeurs en les conseillant sur leur obligation de maintien dans l’emploi

Qu’il s’agisse d’une maladie, d’un accident de la vie privée, d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail, que le salarié soit à son poste ou en arrêt de travail, nos équipes se mobilisent pour chercher la ou les solutions les mieux adaptées. Maintenir une activité professionnelle compatible avec l’état de santé du salarié est l’objectif du service de santé au travail.

Signaler un risque le plus précocement possible

Plus tôt nous avons connaissance d’un risque de désinsertion professionnelle, plus efficacement nous pouvons y remédier. La détection précoce des salariés en difficulté est très importante pour la construction d’un nouveau projet professionnel.

Toutes visites médicales et plus particulièrement la visite de pré-reprise qui s’effectue pendant l’arrêt de travail à la demande du salarié, du médecin traitant ou du médecin conseil, peuvent être l’occasion de déclencher une action de maintien en emploi.

Le médecin du travail peut alors proposer au salarié un accompagnement individualisé en sollicitant notre équipe pluridisciplinaire ou notre Cellule de Conseil et Prévention de Maintien en Emploi (voir ci-dessous).

A savoir : toute personne qui a connaissance d’un risque de désinsertion professionnelle encouru par un salarié suivi par l’ASTE peut le signaler grâce au dispositif d’alerte précoce que vous pouvez retrouver ici. Ce signalement sera transmis dans les plus brefs délais au médecin du travail en charge du suivi du salarié.

La Cellule de Conseil et Prévention de Maintien en Emploi (CCPME)

Afin de lutter le plus efficacement possible contre le risque de désinsertion professionnelle, l’ASTE a créé une Cellule de Conseil et Prévention de Maintien en Emploi, composée de plusieurs professionnels aux profils différents.

Ses missions

  • Anticiper les inaptitudes et œuvrer collectivement pour le maintien d’une dynamique d’emploi.
  • Permettre au salarié de conserver un projet professionnel et un emploi compatible avec son état de santé.
  • Diminuer les incertitudes, les doutes et les peurs en l’avenir d’un salarié fragilisé par son état de santé.
  • Conseiller l’employeur dans ses obligations de maintien dans l’emploi.

Son objectif

La CCPME se mobilise en accord avec le salarié qu’elle accompagne pour étudier différentes pistes en vue de conseiller et prévenir le maintien en emploi :

  • L’aménagement technique ou organisationnel du poste de travail,
  • Le reclassement au sein de l’entreprise,
  • Le reclassement au sein d’une autre entreprise,
  • La formation qualifiante permettant le reclassement au sein de l’entreprise ou dans une autre,
  • La création d’entreprise,
  • Toutes solutions sociales (invalidité, pré-retraite…)

La CCPME travaille en étroite collaboration avec le Sameth 91 qui accompagne les employeurs et les salariés pour trouver une solution de maintien dans l’entreprise quand apparaît une inaptitude, un risque d’inaptitude, une aggravation du handicap ou une évolution des métiers.