Lombalgie, mal de dos et travail

 

L’Assurance Maladie a lancé dernièrement la campagne « Mal de dos, la solution c’est le mouvement ».

L’activité physique permet de faire bouger le dos en étirant et en renforçant les muscles. Elle permet d’améliorer la condition physique générale et prévient les récidives.

Pour comprendre comment cela fonctionne et savoir quoi faire, consultez la plaquette réalisée par l’Assurance Maladie.

Dans 90 % des cas, le mal de dos dans le cadre de la « lombalgie commune » guérit en moins de 4 à 6 semaines. Mais il peut arriver que celui-ci perdure. Si la douleur dépasse les 12 semaines, le mal de dos devient « chronique ». Travailler devient alors difficile.
Si un arrêt de travail est prescrit, une consultation précoce du médecin du travail permet, si nécessaire, la mise en place d’une adaptation ou d’une modification temporaires du poste de travail, ou encore d’une reprise du travail à temps partiel thérapeutique.

 

Nos préventeurs proposent 2 ateliers prévention à destination des employeurs pour prévenir les troubles musculosquelettiques et les risques liés à l’activité physique. L’aménagement du poste de travail et le retour en poste des lombalgiques sont abordés. Inscrivez-vous, c’est simple et compris dans votre cotisation !

 

 

publié le 11/01/2018